Patrizia Cattaneo


Aller au contenu

Menu principal:


La lutte contre le mal

Père Bianco

LE DIABLE A GENOUX ET LA LUTTE CONTRE LE MAL



Source: L'APPEL DU CIEL , Octobre 2008


"Le diable a genoux" est essentiellement centré sur le ministère de libération et de guérison que le Père Bianco accomplit dans le Sanctuaire de Saint Cyriaque, a Torre le Nocelle. Il propose notamment des retranscriptions d'entrevues entre l'auteur et le Prêtre charismatique, entrevues durant lesquelles le Père Michele, guidé par les questions de Patrizia, explique son action de manière claire et abordable.
Le livre débute par un rappel de la vie de Saint Cyriaque, puissant exorciste mort au début du quatrième siècle après Jésus-Christ ; puis par l'évocation de Don Clemente Penna, Archiprêtre de Torre le Nocelle de 1702 a 1716, qui témoigna par écrit des centaines de prodiges auxquels il assista personnellement au sein de l'Eglise qui est depuis devenue le Sanctuaire de Saint Cyriaque. Ces rappels historiques ont pour but de montrer le lien, la réelle continuité entre le passe et l'action actuelle du Ciel à Torre le Nocelle, par l'intermédiaire du Père Bianco.

La Force des Sacrements

"Le diable a genoux" nous rappelle, en abordant le thème de l'exorcisme, combien la lutte entre le bien et le mal est intense depuis toujours. Le malin a systématiquement tenté de contrecarrer le plan de Dieu et l'homme est parfois, bien malgré lui, son complice. Si l'exorcisme est souvent présente dans notre société comme le moyen absolu de lutter contre les forces du mal, Patrizia Cattaneo et le Père Bianco insistent à juste titre sur l'inexactitude d'une telle affirmation. En effet, l'homme, par la prière et une vie sainte, peut tout à fait s'opposer aux plans du démon. Et, dans cette lutte, ce sont les Sacrements qui jouent un rôle fondamental. Il convient donc tout d'abord :

• d'éviter le péché grave,
• d'accorder son pardon à tous et pour toute chose,
• d'accomplir de bonnes actions,
• d'effectuer des confessions sincèresmanière fréquente,
• de participer très régulièrement à la célébration de la Sainte Messe et d'y recevoir la communion,
• d'adorer le Saint Sacrement,
• de prier,
• de lire et méditer les Evangiles,
• de jeûner.

Patrizia Cattaneo insiste donc sur l’importance première des Sacrements, essentiels car c'est le Christ qui agit en eux.
Le Père Bianco confirme d'ailleurs cette thèse, en déclarant que "la personne qui vit dans la grâce de Dieu, qui a une vie sacramentelle active et qui s'efforce de faire la volonté du Seigneur, peut difficilement être frappée par le malin, même si on enregistre des cas exceptionnels de personnes, et même de Saints, que le Seigneur a voulu soumettre à de dures épreuves".

Lutter contre le mal
L'exorcisme n’ est pas a placer sur un même plan que les Sacrements : c'est un sacramental, il dépend de la prière de l'Eglise. Son but est d'éloigner les influx négatifs qui s'attaquent aux personnes et aux choses. L'efficacité de l'exorcisme est toutefois réelle et attestée historiquement et ce, jusqu’ à nos jours. Rappelons qu'un véritable exorcisme ne peut être réalisé que par un Prêtre habilité pour cela, uniquement dans son diocèse, et avec l’accord de son Evêque pour la pratique de ce sacramental.
Le malin peut parvenir a posséder une personne, soit par une possession dite "innocente", soit par une possession dite "coupable". La possession innocente peut arriver par permission mystérieuse de Dieu (comme pour Saint Jean de Calabre par exemple), mais le Seigneur le permet toujours pour une plus grande purification ou pour expier les péchés d'autrui. Ce type de possession peut également se produire par maléfice.

La possession coupable est soit due à une attitude habituelle de péché grave, soit à la fréquentation de sectes sataniques, de mages et sorciers, de séances de spiritisme...
Il est important de souligner que la consultation de mages, voyants ou autres "désenvoûteurs " ne sert qu’à aggraver une situation déjà difficile. Pourtant, en France notamment, de nombreuses personnes se sont tournées vers les " sciences occultes " pour tenter de résoudre un cas de possession. Il est en effet de plus en plus difficile de rencontrer un Prêtre qui accepte de pratiquer un exorcisme. Combien se sont vus répondre, par des Sœurs ou des Prêtres, qu’il suffisait de prier seul chez soi ou encore d'aller consulter un psychiatre !

S'il est vrai que, de nos jours, la pratique de l'exorcisme s'est atténuée en Europe et que certaines personnes, y compris au sein de l'Eglise, refusent ce sacramental, il ne faut en aucun cas se tourner vers l'occulte, mais bien redoubler d'efforts afin de trouver un Prêtre habilité, quitte à éventuellement se rendre chez nos voisins européens.

Et il convient surtout, lorsqu'on pense connaître un cas de possession dans son entourage ou que l’on croit être soi-même possédé ou lié, de ne pas attendre outre mesure car, plus la possession est récente, plus l’exorcisme pourra aboutir rapidement (comme pour une maladie soignée dès son apparition). Un Prêtre exorciste accueille tout d'abord le fidèle pour un entretien privé, afin de déterminer s’il s'agit bien d'un cas de possession. Si c'est le cas, il pratiquera l’exorcisme sur la personne possédée.

Le diable change de stratégie et tente de cacher sa présence
Les victimes du malin, nourrissant une haine pour le sacré à cause de la possession qu'ils subissent, se mettent à jurer, à crier et à se contorsionner à l’invocation du Saint Nom de Jésus.
Ces phénomènes ne se manifestent pas tout immédiatement puisque le diable tente de se cacher, mais à force de prières, les signes de possession finissent par se révéler.
Certains d'entre eux sont d'ailleurs tout à fait exceptionnels : les victimes parlent des langues inconnues, le démon peut utiliser la télékinésie pour déplacer et briser des objets sacrés, les personnes possédées peuvent aussi recracher des boules de cheveux noirs, des morceaux de verre ou encore des épingles, mais ces faits ont tendance à se manifester de plus en plus rarement : le diable change de stratégie et tente de cacher sa présence, notamment derrière des troubles psychologiques.

Marie qui défait les nœuds

Nous sommes nombreux à constater l'action du mal dans notre monde actuel qui a voulu se construire sans Dieu. Pour autant, n'oublions pas, comme l'analyse d'ailleurs le Père Bianco, que l’activité du malin est circonscrite par la volonté de Dieu et que si le diable avait le champ libre, il aurait sûrement déjà pu détruire le monde entier. Gardons donc bien a l'esprit que l'action du mal est toujours soigneusement limitée par Dieu. Si l'homme a donné plus de pouvoir à Satan en s'éloignant toujours plus de Dieu, le combat de la Vierge Marie contre le mal s'est également fait plus intense. Ainsi, face au déchaînement des forces du mal, notre Mère à tous renforce Sa lutte, d'où un nombre d'apparitions plus important que jamais depuis le début du dix-neuvième siècle avec, pour point de départ, celles de la Rue du Bac a Paris. Le nom de Marie a en effet un impact dévastateur sur le démon, ce qui prouve Sa très puissante intercession auprès de Dieu.

Le diable ne prononce jamais le nom de la Sainte Vierge. Lors d'une session de délivrance à Torre le Nocelle, il a même révélé, à travers les paroles d'une femme possédée, la puissance d'une neuvaine bien particulière. Le démon se plaignait alors d'une cuisante défaite : "Je devais faire sauter la cervelle de cet homme, mais Elle l'a sauvé ! C’ est cette femme (la Vierge Marie) qui l'a sauvé !... c'est la neuvaine à Celle qui défait les nœuds qui a détruit mes plans... c’ est la neuvaine la plus puissante de toutes pour combattre le mal ".
Il est important de signaler que la neuvaine à "Marie qui défait les nœuds" n'est en aucun cas une prière qui remplace l'exorcisme d'une personne possédée, mais elle permet efficacement de contrecarrer les plans du diable.

La neuvaine concerne tous types de problèmes. On peut également la prier pour une personne dont les difficultés nous touchent.

Le diable à genoux et la neuvaine de Marie qui défait les nœuds sont disponibles aux éditions du Parvis.





Home Page | Présentation | Pèlerinages | Père Bianco | Frère Cosimo | Père Matteo | P. Cipriano | N.D. Avocate | Padre Pio | Père Tardif | Diable-enfer | Récits des exorcistes | Eglise | Santé naturelle | Articles | Devotions | Livres-dvd | Liens | Contacts | Vie sociale | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu